Alienor en parallèle - Paris, Aleksandra

Paris - Aleksandra


Paris est un voyage, j'y vis ; mais il y a des endroits où je ne vais que rarement : les quartiers que fréquentent ceux qui n'y habitent pas et qui accrochent "des cadenas d'amour" sur le moindre bout de fer. En 1137, à l'age de 13 ou 15 ans (1), Alienor est devenue reine de France en épousant LouisVII et s'installe dans le Palais de la cité.  

Me voici donc près du pont aux changes où je cherche un angle de vue sur l'île de la cité ; j'essaie d'imaginer l'île amputée de la place Dauphine qui, au XIIème siècle, était constituée de deux petites iles. C'est sur le pont le plus romantique de Paris, que j'ai rencontré Aleksandra. Ce dimanche de juillet, sur le pont des arts, Aleksandra lit. Je la prends en photo et l'aborde ensuite en lui demandant si je peux conserver cette image d'elle ; la discussion s'engage.  Elle ne connaît pas très bien l'histoire de cette partie de l'Europe et Alienor ne lui dit rien. Elle est née en Sibérie et a passé son enfance à Vilnius en Lituanie. Elle est venue à Paris pour apprendre le français ; y a poursuivi des études de géopolitique, rencontré son mari avec qui elle a eu 3 enfants. Elle me dit qu'à Paris, elle est heureuse et se sent chez elle. 
Quelques temps après notre rencontre, Aleksandra m'adresse un message et m'explique que sa vie n'est pas aussi idyllique qu'elle avait bien voulu le faire croire. Elle a dû fuir son domicile avec ses 3 filles et a déposé plainte contre son mari. J'ai revu Aleksandra quelques mois plus tard ; toujours sur le pont des arts; elle avait trouvé un appartement et un travail au Louvre. Elle s'est engagée dans l'action syndicale et a mis en place un groupe de travail dédié aux questions de harcèlement, de discrimination et d’autres problématiques que rencontrent les femmes au travail ; elle s'est même découvert des talents d'orateur. Son mari est passé en jugement ; a bénéficié d'un sursis et, aujourd'hui, il peut prendre du temps pour leurs enfants. 
 


Alienor n'avait pas choisi son premier mari. Bien qu'ayant eu 2 filles, le mariage des souverains a été dissout en mars 1152 par le concile de Beaugency. La raison officielle fut la consanguinité. La raison officieuse était évidement autre : pas d'héritier mâle pour Louis VII, mésentente avérée entre les époux. Deux mois plus tard, Alienor épousait (par choix ?) Henri II Plantagenêt futur roi d'Angleterre.
 

(1) On ne connait pas avec certitude l'année de naissance d'Alienor d'Aquitaine 1122 ou 1124 selon différentes sources contemporaines du XII ème siècle..  
Top